Les groupes savoyards ont plusieurs partenaires régionaux institutionnels.

Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes

   Depuis juillet 2009, le Conseil Régional Rhône-Alpes reconnait le Francoprovençal et l’Occitan comme deux langues parlées sur le territoire de la Région.

           Une politique de soutien financier et de développement d’ actions en faveur de la langue est entreprise par le Conseil Régional.

          Un « Comité de pilotage », dans lequel  se retrouvent les représentants de la Région, les membres des groupes savoyards, les représentants du Rectorat d’Académie et du Ministère de la Culture, est chargé d’élaborer une mise en œuvre de la politique régionale.

            Des réunions sont prévues dans chaque département. En Savoie une première réunion a été tenue à Aix les Bains, à l’ERA (Espace Rhône-Alpes) 603, Boulevard Wilson, « le Magellan ».

L’ Assemblée des Pays de Savoie

      L’ APS sensible aux demandes des patoisants savoyards, apporte une aide substantielle à l’Association des Enseignants de Savoyard.

La mairie d’Habère-Lullin et la mairie de Seynod

     Mme Duret, maire d’Habère-Lullin et Mme Camusso, maire de Seynod apportent toutes deux une aide indispensable à l’ILS. La première en lui prêtant un local pour son siège social, la seconde en lui offrant un lieu de réunion au sein de la mairie.

La Municipalité d’Arvillard

        M. François Cuchet, ancien maire d’Arvillard et Conseiller général,  a accepté d’indiquer le nom de la commune en français et en savoyard, sur les panneaux routiers qui signalent l’entrée et la sortie du village.

L’écomusée Paysalp de Viuz-en-Sallaz

L’Institut de la Langue Savoyarde contribue depuis 2015 à la base de données en ligne « Mémoire Alpine » du musée Paysalp de Viuz-en-Sallaz,  afin de présenter ses ouvrages les plus précieux et les plus rares aux internautes.