Son origine

L’origine du francoprovençal remonte au latin, tel qu’il était parlé dans la région de Lyon (Lugdunum).

C’est une langue latine, comme le français, mais qui a suivi une évolution phonétique et sémantique différente.

Sous l’influence des parlers locaux et des populations implantées dans les Alpes (Ceutrons), et suite aux invasions successives (Burgondes) la langue s’est modifiée et organisée pour aboutir au langage que nous connaissons aujourd’hui.

Celui-ci est de plus en plus fixé par des textes, mais il reste, comme toutes les langues vivantes, en constante évolution.

 Pour en savoir plus:

Une langue internationale

La langue savoyarde fait partie de l’ensemble linguistique appelé le Francoprovençal.

Elle est parlée et écrite dans les pays suivants :

  • la France (région Rhône-Alpes)
  • la Suisse (région de Genève et jusqu’à Neuchâtel)
  • l’Italie (Val d’Aoste, Piémont, Faeto dans les Pouilles)

La langue savoyarde est le francoprovençal parlé en Savoie.

En France :

  • Elle reconnue par la Constitution française dans son article 75-1 : « Les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France ».
  • Elle est reconnue par le Ministère de la Culture.
  • Elle est reconnue par le Conseil Régional Rhône-Alpes qui  a décidé en juillet 2009 de : « reconnaître l’intérêt social, culturel et patrimonial des langues régionales parlées sur le territoire de Rhône-Alpes, le francoprovençal et l’occitan et d’adhérer à la plate-forme des Langues régionales de l’Association des Régions de France ».

Dans les autres pays:

  • Elle est reconnue par les gouvernements de Suisse et d’Italie.
  • Elle est reconnue par la Commission Européenne.

Pour en savoir plus :

  •  La littérature en Francoprovençal avant 1700, G. Tuaillon
  • Textes officiels :  Extraits de la Constitution
  • Réticences gouvernementales : questions orale du député Armand Jung, réponse gouvernementale
  • Étude Flora : extrait (reconnaissance du FP par la RRA)